Dessiner un portrait ressemblant grâce au cerveau

Dessiner un portrait ressemblant grâce au cerveau

Dessiner un portrait ressemblant
visage - rôle -cerveau

Le cerveau perçoit les choses dans leur ensemble.

Dans un précédent article (créez des effets visuels grâce aux illusions d’optique) j’ai abordé le rôle de notre cerveau dans la perception visuelle.

J’ai notamment souligné la  vitesse à laquelle il établissait une première impression (1/10ème de seconde) avant que n’intervienne le jugement.

Grâce à la découverte d’un portraitiste en 1947, vous pouvez constater que votre cerveau est capable d’appréhender les choses par une vision globale.

Vous aller découvrir que lorsque vous êtes face à un visage, vous ne pouvez pas le percevoir autrement que comme un tout.

Vous pensez être capable d’isoler la bouche ou le nez, en fixant votre regard dessus ?

Et bien en réalité à chaque coup d’oeil, vous balayez instantanément l’ensemble du visage et recueillez, au passage, tous les détails.
Ainsi scanné le visage est recomposé avec tous les éléments pour nous en donner une perception globale.

Cette action se réalise à votre insu.

Le cerveau perçoit les visages dans leur ensemble
dessiner portrait visage cerveau

Si vous avez la patience de lire mon article jusqu’au bout, vous découvrirez en quoi cette méthode est incontournable dans l’élaboration d’un portrait.

La méthode des substitutions de l’artiste Pazzi

Je vous ai déjà parlé, je crois, de la morphopsychologie qui est une autre de mes passions.
Il s’agit d’une méthode d’analyse de la personnalité par l’observation du visage. Si le sujet vous intéresse, je vous invite à aller consulter mon blog Optimiser-sa-vie.

Le fondateur de cette méthode, le Dr Louis Corman a écrit de très nombreux livres sur le sujet. La plupart d’entre eux sont accompagnés d’illustrations de Pazzi. Celui-ci était l’ami du Dr Corman et portraitiste, illustrateur et caricaturiste de son métier.
Vous allez comprendre où je veux en venir.

La perception d’un visage est globale

“[…] tout en analysant, nous devons synthétiser, voir l’ensemble plus que les parties, et quand nous sommes amenés à fixer notre attention sur une partie, il nous faut toujours intégrer celle-ci à l’ensemble auquel elle appartient, tant morphologiquement que psychologiquement.

Louis Corman

Cette observation est aussi applicable au dessin de portraits.

La perception du regard est influencée par l’ensemble du visage

Voici l’histoire de la découverte de Pazzi.

La découverte de Pazzi date de 1967, à l’époque où le Dr Corman préparait l’écriture de la première édition de son livre Visages et caractères.
Il s’intéressait de près à la physiognomonie et à la typologie planétaire. C’est dans ce cadre qu’il avait demandé à Pazzi de composer des portraits. Celui-ci devait illustrer le livre du Dr Corman en représentant chaque type morphologique (Mars, Venus, Jupiter…).

Après avoir composé le portrait d’une femme de type vénusien il s’aperçoit qu’elle affiche une expression désabusée et amère. Or, le visage aurait dû au contraire être lumineux, souriant et exprimer la joie de vivre et la douceur.

Pour rectifier son dessin, Pazzi fait remonter  les coins de la bouche qu’il avait dessinés tombants.
Le résultat est époustouflant !
En effet, alors qu’il n’a pas touché au reste du visage, on jurerait que l’expression des yeux est totalement changée.
J’ai reproduit l’expérience avec mes propres dessins.

Si vous cachez le bas du visage… le regard est le même.

La perception du regard est influencée par l'ensemble du visage
dessiner- portrait - cerveau

Sur le portrait de droite j’ai relevé les coins de la bouche. Avouez que c’est saisissant !
L’expression des yeux n’est plus la même, vous ne trouvez pas ?
Pourtant si vous cachez la partie basse du visage vous constatez que les yeux sont les mêmes.

Le résultat de cette  expérience, issu d’une action involontaire de la part de l’artiste, démontre que :

Votre cerveau est capable de percevoir
tous les éléments d’un Tout et d’en faire la synthèse.

Je me suis amusée à faire d’autres petites expériences :

Votre cerveau est capable de percevoir les éléments d'un tout et d'en faire la synthèse
dessiner portrait visage cerveau

Ces deux visages sont identiques du haut du crâne jusque sous le nez.
A gauche j’ai dessiné la bouche et la mâchoire d’un homme d’action, plein de tonus.
A droite la bouche est plus tombante, le menton presque inexistant et la mâchoire enrobée. C’est à coup sûr un homme plutôt tranquille, qu’on imagine dans une activité sédentaire Il est porté vers la contemplation sans grande mobilisation de la force physique.
Remarquez combien le regard semble incisif et dirigé chez le premier et plutôt posé et dirigé vers le bas chez le second.

Vous en voulez encore ?

Votre cerveau est capable de percevoir les éléments d'un tout et d'en faire la synthèse
dessiner portrait visage cerveau

Le haut du visage est identique, du haut du crâne jusque sous les yeux.

J’ai dessiné la partie basse du visage de gauche d’une structure tonique, c’est à dire un visage court avec des chairs fermes.
A droite, j’ai au contraire allongé volontairement le visage grâce à la structure du nez, de la mâchoire et de la bouche.
L’homme sur la gauche est un homme d’action, qui fait les choses rapidement et veut avoir prise sur ce qui l’entoure.
Celui de droite est plus pondéré, il sait prendre son temps et il est moins dans l’action que dans la réflexion.

L’expérimentation sur portrait

Grâce à cette découverte, le Dr Corman a pu prendre toute  la mesure de l’influence qu’exercent les différentes parties du visage,  les unes sur les autres.

Il explique comment il a appliqué la méthode des substitutions par l’expérimentation sur portrait :

Ce qu’on ne peut faire sur un visage vivant, le transformer, on peut le faire sur un portrait. Comme je l’ai dit, si l’on recherche ce que peut apporter à la personnalité d’un individu tel ou tel trait de structure particulier, il suffit d’introduire ce trait par le dessin (ou par un montage photographique) dans le visage à l’étude et d’interroger ensuite le regard du sujet qui, par son expression, va nous livrer ce que le dessin signifie psychologiquement.

Louis Corman

Voici encore quelques exemples d’après mes dessins.

Le rôle du cerveau dans le dessin de portrait
dessiner- visage

Ces deux portraits sont identiques dans la partie haute (front et yeux).

Le premier visage ne présente aucune partie anguleuse, il s’arrondit en courbes douces évoquant la sociabilité, la douceur et l’esprit conciliant.
Le second visage à l’opposé présente des reliefs et il est marqué d’angles francs, de creux et de bosses. Il  indique un tempérament ardent et passionné.

Quel est le bénéfice de cette méthode pour dessiner un visage ?

Tout d’abord, cette expérience vous révèle que vous avez en vous, sans le savoir,  une capacité incroyable qui vous permet d’appréhender un visage dans sa globalité.

Que pouvez vous en tirer ?

En Prenant conscience que vous avez cette aptitude, vous allez mieux comprendre par quel processus votre portrait se construit. 

Imaginez que vous faites le portrait de votre meilleur ami. Il est ressemblant…mais…. il semble triste.
Si vous êtes comme moi avant de connaître la méthode des substitutions, vous allez vous acharner à corriger les yeux, car c’est bien son regard qui est triste. Mais, maintenant que vous SAVEZ, vous allez réfléchir avant de sortir la gomme ravageuse.
Peut-être porterez vous votre attention aux coins de la bouche, et releverez un peu la joue, ce qui étirera un peu les narines.
Le regard c’est le fil conducteur.
Interrogez-le pendant la progression du portrait, c’est lui qui vous guide.

Car le regard
est la seule chose en nous qui ne change pas avec le temps.

Comment faire un portrait ressemblant ?

Le Dr Corman vous indique la marche à suivre.

“Il convient de rapprocher ce qui vient d’être exposé, de la méthode qu’emploient les peintres de portraits. Ayant dans un premier temps esquissé les grandes lignes du visage, ils s’attachent ensuite à en dessiner les parties. Mais il ne faut pas croire qu’ils poursuivent le dessin de chacune de ces parties jusqu’à son achèvement ; ils procèdent au contraire par touches successives, esquissant la forme générale d’une partie, puis passant à une autre, car ils savent que le progrès réalisé en un point modifie ipso facto les autres points ; de sorte qu’on ne peut apprécier la signification d’une partie que lorsque l’ensemble est en voie d’achèvement.”

Louis Corman
Comment faire un portrait ressemblant
dessiner portrait visage cerveau

L’exception qui confirme la règle

Personnellement je ne procède pas de cette manière, c’est peut-être parce que je dessine naturellement sans avoir appris.
En tout cas je commence toujours par les yeux.
Au final, j’applique la méthode en sens inverse.
Je pars de du regard et je compose avec les autres parties du visage. Si à un moment donné je “perd” le regard, c’est qu’un des autres éléments n’est pas en harmonie.

Illusion ou réalité ?

Selon que votre esprit est logique ou intuitif, tout ce que je viens de vous expliquer sera perçu et intégré différemment.

Ainsi l’esprit logique est analytique, il considère les choses petit à petit et séquence par séquence, dans l’ordre. Il abstrait, détaille, compte, organise, planifie. Il est rationnel et ses décisions se fondent sur la raison et sur les faits.

Pour un esprit logique
la méthode des substitutions est perçue comme une illusion.

L’esprit intuitif quant à lui est synthétique. Il sait  globaliser, réunir des éléments pour former un tout. Il considère les choses dans leur ensemble et dans leur contexte (ou leur environnement). Sa perception lui suffit : il n’a pas besoin de preuves matérielles. Il perçoit la réalité par les sensations, les ressentis et l’intuition.

L’esprit intuitif
la voit comme faisant partie intégrante de la réalité.

J’espère que Pazzi aura éveillé votre curiosité et peut-être aurez vous envie de vous amuser en faisant, vous aussi des expériences.
Merci de partager vos réflexions dans les commentaires.

En attendant, je vous souhaite une heureuse année 2020.

Soyez vous-mêmes et cultivez la différence !

@+Isabelle 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *