Donner du relief aux motifs du Mandala

Donner du relief aux motifs du Mandala

Voici le troisième volet de ma série d’articles sur le thème du Mandala. Si vous avez lu mon dernier article vous savez comment vous y prendre pour dessiner un Mandala. Vous êtes donc prêt à aborder l’étape suivante, c’est-à-dire, sa “mise en valeur”. Grâce au petit accompagnement pas à pas, que je vous ai concocté, vous aller pouvoir donner du relief aux motifs du Mandala.

Vous allez voir, c’est facile, c’est pas cher et ça fait un effet WAOW ! : il vous suffit de jouer avec l’ombre et la lumière.
Les artistes sont des magiciens, pas vrai !

Rassurez vous, il ne s’agit pas d’un cours magistral sur “le clair obscur“. C’est une technique très simple que j’ai eu envie de partager avec vous. Cette façon de faire est vraiment à la portée de TOUT LE MONDE et s’applique à toutes sortes de dessins.

Pour un effet “WAOW”, votre baguette magique c’est le BIC noir

Votre baguette magique, c’est le BIC noir de base (celui avec de l’encre et pas du gel). Après, quand je dis noir, il n’y a rien de directif là-dedans. Ça peut être bleu, rouge ou vert.
Mais je trouve que le rendu du noir produit un effet saisissant.

Cette technique INCROYABLEMENT SIMPLE, consiste à foncer les bords des zones en creux pour donner l’illusion de profondeur.
Du coup les parties claires paraissent plus proches et en relief.
Peut-être ne suis-je pas très claire ? Trop de blabla tue le blabla, regardez plutôt vous allez comprendre !

Donner du relief aux motifs du Mandala

Ah du coup ça vous intéresse, pas vrai ?

Ce qu’il faut pour donner du relief aux motifs du Mandala

Pour donner du relief aux motifs du Mandala vous avez besoin du concours d’un couple célèbre : le temps et la patience.
Si vous êtes pressé ou du genre à vous lasser assez vite, je vous conseille de faire des pauses.
La mise en relief du Mandala est minutieuse et si vous vous pressez… vous serez déçu du résultat et vous direz que mes conseils sont nuls 🙁

La souplesse du geste est nécessaire pour que le tracé du Bic soit appuyé quand vous foncez les parties profondes ou léger quand vous dégradez.

Si vous n’en n’avez pas l’habitude, je vous conseille de vous entraîner un peu à faire des hachures au BIC.

Pour un résultat optimal, choisissez des couleurs plutôt claires et lumineuses car cette technique assombrit l’ensemble du dessin.

Voici le matériel que j’ai utilisé :

matériel pour colorier le mandala
  • Feutres à alcool de la marque Graph-it, ils sont supers parce qu’ils ne laissent aucune trace. Prenez la précaution de placer une feuille sous votre dessin car ces feutres traversent facilement le papier.
  • Un gel blanc de la marque Art-n-fly pour les reflets. Attention à ne l’utiliser que sur la couleur car sur le BIC le blanc vire au bleu pâle.
  • L’inégalable BIC noir original celui sans qui votre Mandala serait tout raplaplat 😀

Commencer par le centre du Mandala : planche 1 – le centre

1 – en partant du centre du Mandala je noircis l’intervale entre chaque pétale. Je trace ensuite des rayons qui traversent la partie en vert jusqu’à la couronne bleue.

2 – Je place le BIC au bord intérieur de la couronne bleue que je hachure en montant vers le centre. La partie la plus sombre est contre le bord.

3 – Imaginons que la couronne bleue est le bord d’un parapluie. Je pose une ombre de part et d’autre de chaque baleine pour simuler un creux.

Je vais appliquer cette méthode à chaque série de motifs afin de donner un effet ruban de satin.

Donner du relief aux motifs du Mandala : planche 2

Donner du relief aux motifs du Mandala

1 – Sur la première bande mauve, je repère les endroits où plusieurs lignes convergent. Le point de convergence est comme l’endroit le plus profond d’un gouffre.
Je pose mon BIC dessus et je hachure chaque motif triangulaire en remontant.
Plus je m’éloigne du “trou noir“, plus ma main se fait légère et plus le noir se dégrade. La partie mauve qui reste intacte semble à présent bombée à cause de l’illusion de reflet que j’ai créée.
On peut obtenir des effets différents selon la proportion d’ombre.

2 – Le motif suivant (bandes vert d’eau), ressemble au bord d’un parapluie. Je place mon BIC à l’endroit où se trouverait les baleines du parapluie et de chaque côté je hachure en dégradant l’ombre. Le motif ressemble à un ruban de satin 😀

Donner du relief aux motifs du Mandala : planche 3

Donner du relief aux motifs du Mandala

1 – Je continue sur le motif suivant. Le fil conducteur c’est la convergence des lignes qui forment les motifs. Une fois repéré il suffit de hachurer en dégradant du plus profond vers le haut.
Je n’essaie pas de suivre une logique, j’augmente ou diminue la largeur de la zone ombrée selon mon intuition.
En accentuant ici, les reflets semblent plus proches, en estompant là le dessin devient plus sombre.
C’est un jeu, une découverte, une expérience.

2 – Un mot sur le trait.
En partant du point le plus profond je fais de petits gestes vifs en remontant, comme si je voulais dessiner des plumes. Ainsi chaque hachure s’arrête à un endroit.
Ce que je veux dire c’est que le trait ne peut pas être lent, ni démarrer d’un point précis pour s’arrêter à un autre point précis. Ici le trait s’arrête dans sa lancée.

Donner du relief aux motifs du Mandala : planche 4

Donner du relief aux motifs du Mandala

1 – Au début les hachures semblent grossières et il ne faut pas hésiter à passer et repasser sur la même zone, sans appuyer fortement sur la pointe du BIC. Je le fais jusqu’à ce que j’obtienne un fondu homogène.

2 – En épaississant un peu les lignes horizontales qui “ferment” un motif, comme sur l’image, on obtient un effet supplémentaire : comme s’il y avait de l’air sous le berlingot 😀

Je dézoome et regardez comme le Mandala a déjà complètement changé d’apparence.

J’attaque à présent la partie centrale occupée par de gros cônes enchevétrés les uns dans les autres.
Mon but est de donner l’illusion qu’il s’agit de bobines de bolduc (vous savez le ruban pour faire des paquets cadeau).

Donner du relief aux motifs du Mandala : planche 5

J'ai contrasté la zone d'ombre entre chaque élément

J’ai volontairement contrasté la zone d’ombre entre chaque cône pour obtenir un effet satiné.
Pour y arriver, j’ai usé davantage de patience que de talent car j’ai dû repasser sur mes traits encore et encore.

Donner du relief aux motifs du Mandala : planche 6

J'ai tracé des lignes du Mandala

J’ai ensuite tracé des lignes plus ou moins courbes dans les triangles de la partie inférieure du Mandala.

Donner du relief aux motifs du Mandala : planche 7

Donner du relief aux motifs du Mandala

Repasser tous les contours principaux vers l’intérieur de l’endroit le plus profond.

Donner du relief aux motifs du Mandala : planche 8

la dernière touche de la mise en relief du mandala

Pour la dernière touche j’utilise le gel blanc.

Sur chaque zone en relief j’ajoute une touche de blanc… la cerise sur le gâteau !

Résultat final

Résultat final

Me voici arrivée au terme de cet article.

Pour donner du relief aux motifs du Mandala, vous pouvez le télécharchez le modèle ici , c’est gratuit 😀

Voici une autre suggestion de mise en relief du même modèle :

Le mandala couleurs chaudes

J’utilise cette technique de mise en relief dans beaucoup de mes dessins.

Mise en relief : exemples de dessins

Adressez moi vos commentaires dans le formulaire prévu, ça fait toujours plaisir et en attendant…

Soyez inspirés et créez sans complexe !

@+ Isabelle

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *