Le portrait du Père Noël

Le portrait du Père Noël

Hello les créateurs décomplexés !

Pour les fêtes de fin d’année, j’ai décidé de faire un dessin HORS DEFI.

Il s’agit d’un portrait du Père Noël.

En effet dans mon autre blog (qui parle de morphopsychologie ), j’ai analysé la personnalité du Père Noël grâce au décryptage des traits de son visage.

Portrait du Père Noël
Personnalité - decryptage - traits - visage

Plus qu’un dessin, un portrait robot

J’ai commencé par chercher des représentations du Père Noël sur Internet. Parmi les nombreuses illustrations, j’ai sélectionné celles où le visage du Père Noël était bien visible. Ensuite, j’ai choisi les caractéristiques physiques qui revenaient le plus souvent (joues ronde, grand front…).

Pour finir, après une synthèse de toutes ces images, j’ai sorti mon carnet de croquis et j’ai réalisé le portrait robot du Père Noël.

Je l’ai dessiné de face et de profil pour pouvoir l’analyser selon la méthode morphopsychologique.

Portrait du Père Noël
Profil - méthode morphopsychologique -Visage

Une expérience enrichissante

Pratiquer l’art de la morphopsychologie, cette faculté de faire correspondre les traits du visage, la personnalité et l’environnement, permet de dessiner le modèle de manière plus consciente. Le portrait devient plus authentique et plus profond, et finalement plus ressemblant.

Si j’avais dessiné un Père Noël au profil aérodynamique avec un front très incliné vers l’arrière et un nez dans le prolongement du front, mon portrait n’aurait été ni ressemblant, ni crédible.
Cette caractéristique physique lui aurait conféré une grande impulsivité. Sa personnalité aurait été celle de quelqu’un qui ne mesure pas la portée ni les conséquences de ses actes. Une tête brûlée, qui rêve de liberté, exècre toute forme de contrainte et se lance dans l’action sans réfléchir.

Ce personnage incarne-t-il vraiment le Père Noël ? Qu’en pensez-vous ?

Après avoir fait l’analyse du visage d’une personne, j’ai parfois eu envie d’en dessiner le portrait. Et bien, cela a toujours été plus facile pour moi. Je faisais l’exercice inverse : je partais de la personnalité (caractéristiques comportementale) pour représenter son visagee (caractéristiques physiques).
C’est un peu comme quand vous lisez un livre. Vous imaginez un personnage grâce à la description de l’auteur et plus elle est détaillée, plus l’image est claire.
La seule différence c’est que j’ai la chance de pouvoir en dessiner le portrait robot.


La pratique de la morphopsychologie a changé ma manière de dessiner les portraits

Cette représentation du Père Noël est-elle conforme à l’idée que vous vous faisiez de lui lorsque vous étiez enfant ?

Passez une bonne soirée, et, en attendant,

Soyez inspirés et créez sans complexe !

@+Isabelle

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *